Pâtes aux artichauts, guanciale et pecorino

Atelier du mercredi 12 juin 2019 : Autour des artichauts (Angela/Jacques)

Pour 4 personnes

1 bouquet d’artichauts poivrade

300g de pâtes (paccheri, pennoni ou rigatoni)

2 tranches de guanciale (à débiter en lardons)

2 échalotes

1 gousse d’ail

1 petit piment (pour les amateurs seulement)

quelques feuilles de menthe

1 citron

1 verre de vin blanc

100g de pecorino râpé.

Porter à ébullition une grande quantité d’eau salée dans une casserole.

Epluchez les artichauts. Retirez les feuilles extérieures les plus dures, couper la pointe à 2 cm, couper les artichauts en 2, enlever le foin puis couper les artichauts en lamelles avant de les plonger dans un récipient contenant de l’au citronnée.

Taillez le guanciale en lardons

Dans une grande poêle ou un wok faites revenir le guanciale (et le piment pour les amateurs) à feu doux, ajoutez l’échalote hachée et la gousse d’ail entière écrasée. Lorsque le guanciale est bien doré, retirez l’ail et le piment, ajoutez un verre de vin blanc que vous laisserez évaporer à feu plus fort. Ajoutez les artichauts, salez, poivres, remuez bien, plus ajouter 2 louches de l’eau de cuisson des pâtes). Cuire 10 à 12 minutes (les artichauts doivent rester légèrement croquants).

Plongez les pâtes dans l’eau bouillante salée et lorsqu’elles seront cuites très « al dente » (4 mn avant le temps de cuisson indiqué sur le paquet) versez les dans la poêle, ajouter une autre louche d’eau de cuisson et faites les sauter (ou remuez les vigoureusement) pour les faire « risotter », ce qui donnera un aspect crémeux à la sauce. Pendant cette opération, rajouter une ou deux louches d’eau de cuisson si nécessaire pour terminer la cuisson des pâtes.

Ajouter un peu de zeste de citron râpé, quelques feuilles de menthe hachées et une bonne rasade de pecorino râpé.

Servez bien chaud avec du pecorino à disposition.

Les commentaires sont fermés.