Articles avec le tag ‘pâte’

Penne sauce ricotta et pistaches

Dimanche 22 novembre 2009

Pour 4 personnes

400 gr de penne ou farfalle
250 gr de ricotta
80 gr de pistaches grillés salées
40 gr de parmesan
sel, poivre

    Faire cuire les pâtes dans de l’eau bouillante salée selon le temps de cuisson indiqué sur le sachet

    Pendant ce temps là débarrasser les pistaches de leur coque et les piler grossièrement dans un mortier ou à défaut les mettre dans un sachet plastique sur lequel on passe un rouleau à pâtisserie

    Transvaser la ricotta dans le récipient destiné à recevoir les pâtes

    La mélanger à la fourchette, y ajouter le parmesan et le poivre et assouplir l’ensemble avec un peu d’eau de cuisson des pâtes de façon à obtenir la consistance d’une crème

    Egoutter les pennes, les mélanger à la ricotta et ajouter par-dessus les pistaches pilées.

    Astuce

    Cette recette est meilleure avec des grosses pâtes qui s’imprègnent mieux de la sauce et donc éviter les spaghettis ou les tagliatelles

    Orecchiette aux brocolis

    Dimanche 16 août 2009

    Orecchiette aux  brocolis ( ou pousses de navets)

    Pour 15 personnes : 2 ou trois belles têtes de brocolis  (ou feuilles de navets), 1kg 500 d’orecchiette,  si possible fraiches ou artisanales, huile d’olive, ail, piment.

    Nettoyer les feuilles de navet (ou les  brocolis) en laissant les feuilles les plus tendres, les laver et les faire cuire dans beaucoup d’eau salée.
    Après la reprise du bouillonnement de l’eau rajouter les « orecchiette » et faire cuire al dente.
    Pendant ce temps, dans une poêle, faire chauffer de l’huile d’olive, l’ail, un ou 2 piments (suivant le goût on peut aussi ajouter des anchois et quelques petites tomates cerise coupées en deux). Egoutter les pâtes et le cime di rape, les verser dans l’huile aromatisée, mélanger et servir en ajoutant du poivre si nécessaire.

    Pour accompagner ce plat, nous recommandons un vin rouge mature, sec et demi-corps de la région des Pouilles.

    Bucatini all’ amatriciana

    Dimanche 26 juillet 2009

    Pour 6 personnes

    Préparation : 20 minutes
    Cuisson : 30  minutes

    500 gr de bucatini (ou de spaghettoni, ou de spaghetti)
    300 gr de ganciale (ou de pancetta)
    2 oignons moyens (ou échalotes)
    2 gousses d’ail
    Un verre de vin rouge
    750 gr de tomates pelées en boîte
    Trois piments secs « oiseaux »
    150 gr de pecorino râpé (ou de parmesan)
    Trois cuillères à soupe de gros sel (pour les pâtes)
    Sel, poivre
    2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

    Découpez le ganciale en cubes d’1 cm de côté. Emincez et hacher les oignons. Eplucher et écraser les gousses d’ail.

    Versez l’huile dans une cocotte à fond épais et faire légèrement brunir à feu doux le ganciale, les oignons, l’ail, les piments. Otez l’ail et les piments et jetez-les. Portez à feu vif, verser le verre de vin rouge et laissez réduire presque totalement.

    Dans un saladier, écrasez les tomates dans leur jus avec une fourchette. Versez-les dans la cocote, salez (pas trop, le ganciale l’étant déjà) et poivrez. Laissez cuire une vingtaine de minutes.

    Portez à ébullition 6 litres d’eau salée dans un cuit-pâtes ou un grand récipient. Versez-y les bucatini, remuez, laissez cuire en remuant de temps en temps et égouttez-les al dente.

    Versez les dans la cocotte avec la sauce. Bien mélanger les pâtes et la sauce  à l’aide d’une fourchette et d’une cuillère. Servez  bien chaud, directement dans la cocotte et accompagnez  de  pecorino « abbondante ».